La Dame qui marchait sur la pointe des pieds

de Claude Baqué

Postface de Pierre Bruno

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Les Éditions de l’insu

 

Les éditions de l’insu sont très heureuses d’inaugurer une toute nouvelle collection avec un nouvel auteur.

La collection s’appelle En extension, et elle a vocation à accueillir des livres qui, bien que n’étant pas strictement des livres de psychanalyse, contribuent par leur thématique, leur contenu et leur forme au maintien et à l’avancée du discours psychanalytique.

L’auteur est Claude Baqué, connu pour son travail au théâtre et au cinéma (lien), il publie ici un texte d’abord destiné au cinéma, consacré à Madeleine Lebouc, la patiente de Pierre Janet.

Par la fiction, ce livre permet d’atteindre quelque chose qui se refuse par la théorie ou la clinique.

Ce livre devrait donc trouver son public aussi bien parmi les lecteurs de psychanalyse, de psychiatrie et de psychologie clinique, qu’auprès des amateurs de littérature, de théâtre et de cinéma.

Véronique Sidoit, pour les Éditions de l’insu

Qui est cette femme à la démarche si singulière ? Que dit-elle au Dr Janet qui le tient ainsi en haleine ?

Au début du 20e siècle, à la Salpêtrière, Madeleine Lebouc bouscule, intrigue, mobilise les savoirs de l’époque.Émissaire de Dieu, elle explique et annonce son envol prochain vers celui-ci, préfiguré par sa démarche digitigrade.

Aux raisonnements et mesures scientifiques que lui oppose Janet, Madeleine rétorque qu’une balance ne fait pas le poids face à la volonté divine ! Le réel ne se mesure pas à l’aune de la réalité.

Au-delà des dialogues savoureux et pleins de petites touches d’humour qui convoquent les réalités scientifiques et sociales de la fin 19e/début du 20e, se perçoivent dans cette fiction la force du transfert entre Madeleine et Janet et la possibilité, ainsi que l’avance l’auteur, « d’approcher ce qui, de son histoire, est imprenable autrement que par ce que précisément la fiction permet. »

Rencontre autour du livre de Claude Baqué

Le dimanche 11 décembre à 10h30

À l’Épicerie, 7 rue des Tisserands, 53100 Fontaine Daniel